La traction intégrale de Mitsubishi : pourquoi est-elle une référence


Si vous êtes intéressés à nos produits, vous avez sûrement déjà entendu dire à quel point la traction intégrale que l'on propose est une référence à travers l'industrie.

 la  traction  integrale de  mitsubishi  pourquoi  est  elle  une  reference


C'est un fait et c'est reconnu, mais pourquoi ? Voici ce qui fait que le rouage intégral de Mitsubishi est vénéré par les connaisseurs.

Le rallye

Tout remonte aux exploits réalisés par les véhicules de la marque, notamment la berline Lancer, lors de compétitions de type rallye dans les années 90. Le système dont profitait la voiture lui donnait un avantage si évident que ses pilotes roulaient toujours à l'avant, accumulant au passage victoires et championnats. C'est là que les autres ont commencé à s'intéresser à ce que l'on faisait. 

En fait, c'est qu'on allait toujours plus loin avec des approches plus complètes et plus sophistiquées. Cette expertise s'est ensuite transmise à nos véhicules grand public et ces derniers en profitent aujourd'hui. Au passage, c'est vous qui en bénéficiez le plus, car vous êtes plus en sécurité au volant d'un véhicule Mitsubishi grâce au fonctionnement de son rouage intégral. 

Voyons de quelle façon il opère. 

D'abord, il faut savoir que nos modèles offrent deux types de systèmes, soit All-Wheel Control (AWC) et Super All-Wheel Control (S-AWC).

AWC

Le système AWC est celui que l'on retrouve avec le RVR. Il est plus basique et plus ancien, mais il est quand même en avance sur ce qui se fait ailleurs dans la catégorie. Son fonctionnement va comme suit. En mode normal, le véhicule est animé par les roues avant. Lorsque ces dernières patinent, le couple peut alors être envoyé à l'essieu arrière.

Lorsque seules les roues avant fonctionnent, on obtient la meilleure consommation d'essence possible. C'est ce qui rend le RVR si efficace à ce chapitre. L'été, ou lors de la conduite sur l'autoroute, on obtient alors le meilleur rendement.

Quand les conditions se dégradent, le système entre en action. Pour ce faire, on a simplement à laisser les réglages en mode « auto ». Ainsi, si un patinage est détecté à l'avant, 60 % du couple sera réservé à cet endroit, mais 40 % seront envoyés à l'arrière. Le pourcentage peut aller jusqu'à 80 % à l'avant pour une meilleure accélération.

Si ce n'est pas suffisant, on peut alors verrouiller le système avec le mode « lock ». Là, on indique à ce dernier qu'on souhaite 60 % du couple à l'arrière, 40 % à l'avant. L'arrière peut même recevoir jusqu'à 70 % de la puissance si l'adhérence n'est pas là à l'avant. Autrement dit, il est impossible de demeurer pris avec un RVR

La version actuelle du système utilise les données recueillies par les capteurs qui analysent l'angle du volant, la vitesse de lacet, le couple, la pression de freinage et la vitesse des roues. Avec ces informations, elle décide, si nécessaire, d'appliquer les freins sur une roue individuelle pour gérer la vitesse de la roue et maximiser la traction, améliorant ainsi le contrôle de la direction et la maniabilité. En d'autres termes, il s'agit d'un système de vectorisation du couple basé sur les freins. D'autres constructeurs l'utilisent, généralement sur un seul essieu. Avec les produits Mitsubishi, il est présent sur chaque essieu pour un contrôle encore plus grand. 

S-AWC

Puis, avec les autres VUS de la marque, soit avec l'Eclipse Cross, l'Outlander et l'Outlander PHEV, on retrouve le système S-AWC qui ajoute quelques fonctionnalités intéressantes. 

D'abord, on parle d'un système qui est toujours actif, si bien que les quatre roues sont toujours en action. Le couple peut être distribué de l'avant vers l'arrière, comme avec le système de base, mais aussi de gauche à droite, pour une efficacité accrue. Et c'est valable pour chaque essieu. 

Autrement dit, le système analyse en tout temps ce qu'il a besoin de faire pour empêcher le véhicule de déraper et du coup, lui donner la traction nécessaire pour demeurer sur la route et aller vers l'avant. 

Et derrière le volant, ce qui est merveilleux, c'est qu'on n'a même pas le temps de réaliser tout ce qui se passe sous le véhicule ; c'est à ce point efficace et instantané. 

Et c'est sans compter avec les différents modèles, des modes de conduite permettent au conducteur de choisir des réglages adaptés pour indiquer au système dans quelle situation l'on se trouve, par exemple sur de la neige, de la boue, du gravier, etc. Il va ainsi s'ajuster en conséquence.

Vraiment, la traction intégrale de Mitsubishi est en tout point impressionnante. Faites l'essai d'un modèle lors de la prochaine tempête de neige ; vous allez être ébahis.

ajax loader2
SVP confirmer
Terrebonne Mitsubishi
IMPORTANT: Vous pouvez facilement retirer votre consentement en tout temps!
Quelques précisions
  1. Terrebonne Mitsubishi
    IMPORTANT: Vous pouvez facilement retirer votre consentement en tout temps!
SOUMETTRE